Le nouveau cabinet ministériel du gouvernement de Laurent Salvador Lamothe, qui prend fonction officiellement ce mercredi 16 mai 2012, comporte 22 ministres, dont 15 hommes et 7 femmes (soit environ 32%), relève l’agence en ligne AlterPresse.
 
Les 7 femmes sont : Marie Carmelle Rose Anne Auguste, ministre déléguée auprès du premier Ministre et chargé des droits humains et de la lutte contre la pauvreté extrême ; Yanick Mézil, ministre à la condition féminine et aux droits des femmes ; Marie Carmelle Jean-Marie, titulaire de l’économie et des finances ; Florence Duperval Guillaume, ministre de la santé publique et de la population ; Stéphanie Balmir Villedrouin au Tourisme ; Josépha Raymond Gauthier à la planification et à la cooperation externe ; Marie Mimose Félix, ministre déléguée auprès du premier ministre et chargée de la promotion de la paysannerie.
 
Deux femmes sont donc nommées à la tête de deux entités nouvellement créées : droits humains et lutte contre la pauvreté extrême, promotion de la paysannerie.
 
Le cabinet Lamothe semble dépasser les espérances en promettant de hisser à 40%, après la nomination des secrétaires d’État, le quota de participation des femmes dans le nouveau gouvernement, aujourd’hui de 30%.
 
Dix (10) nouvelles têtes, 12 anciens ministres de Garry Conille, 4 nouveaux ministères dont deux personnalités déléguées auprès du premier ministre, forment la configuration du nouveau gouvernement du 14 mai 2012.
 
L’ancien sénateur et ex-capitaine des forces armées d’Haïti Rodolphe Joazile et le journaliste Ady Jean-Gardy, homme de confiance de Lamothe, obtiennent deux des nouveaux ministères : défense nationale et communication. La communication est désormais détachée du ministère de la culture.
 
Au moins 8 des 10 nouveaux ministres du gouvernement de Laurent Lamothe sont soit des proches du président de la république, soit d’anciens directeurs généraux de ministères, ou tout simplement des cadres de ces dits ministères.
 
Après le vote, favorable à la ratification de l’énoncé de sa politique générale par 70 des 94 députés, Laurent Salvador Lamothe est devenu, à 39 ans, le plus jeune premier ministre dans l’histoire du pays.
 
 

DEJA TU COMENTARIO

Por favor ingrese su comentario!
Por favor ingrese su nombre aquí